Soins naturels

Calmer les coliques

Les premières crises de coliques apparaissent généralement dès les 15 premiers jours de vie et disparaissent dans la plupart des cas entre le 4ème et le 6ème mois. Elle peuvent toucher les bébés nourris au biberon comme au sein.

Plus fréquentes en fin de journée, elles peuvent être provoquées par des douleurs abdominales récurrentes et sont souvent dues à l’immaturité du tube digestif de bébé

Les crises de coliques peuvent être très  éprouvantes pour les parents qui se sentent impuissants face à la douleur de leur nourrisson.

Vous trouverez dans cet article un maximum de remèdes et de solutions naturelles afin de pouvoir y faire face et de soulager bébé.

Reconnaître les signes des coliques

« Généralement on définit les coliques par la « règle des 3 » :

plus de trois heures de cris par jour, plus de trois jours par semaine, pendant au moins trois semaines, au cours des trois premiers mois de la vie. »

Quelques signes pour les reconnaître…

-Bébé se met à pleurer soudainement, sans motif apparent et il est inconsolable, le plus souvent en fin de journée

-Il se tortille dans tous les sens

-Ses jambes sont raides ou recroquevillées sur son ventre

-Son ventre peut être un peu ballonné

-Il peut émettre des gazs

Les solutions naturelles

Une position pour soulager bébé

Placez votre bébé à plat ventre sur votre avant-bras en passant entre ses jambes et poser une main sur son ventre. Caler sa tête dans le creux de votre coude.

Avec l’autre main, massez-lui légèrement le dos pour le soulager. Promenez-vous calmement en le balançant doucement

L’apaiser avec la chaleur

Gardez le ventre de votre bébé au chaud afin de le soulager. Soit avec une serviette humide et tiède sur son ventre soit avec une bouillotte sèche.

Faites le également  lorsque vous lui donnez le biberon ou la tétée

Chassez l’air

Pour lui donner le sein ou le biberon, installez votre bébé dans une position aussi verticale que possible. Il avalera ainsi moins d’air. Pour la même raison, optez pour un biberon plus petit et  penser à bien lui faire faire son rot.

Maman allaitante, que faire?

Qu’on se le dise, un bébé allaité peut tout autant être sujet aux coliques qu’un bébé nourrit au biberon. Plusieurs causes sont possibles. Parmi elles on trouve:

  • Le changement trop fréquent et rapide de sein au cours d’une même tétée fait que le bébé absorbe trop de lait « de début de tétée » particulièrement riche en lactose. Ce dernier est parfois mal toléré par certains bébés. De ce fait, donnez un sein par tétée ou deux fois le même sein pour atteindre le lait gras.
  • Sachez aussi que bébé peut réagir à ce que mange sa mère, c’est pour cela que je vous conseille de diminuer les produits laitiers et les aliments qui fermentent comme les choux ou les oignons

Offrez lui un massage

Massez bébé avec un mélange d’huile végétale de ricin et de calendula. La ricin a des vertus digestives. Veillez à ce que vos mains soient chaudes.

Puis, faites des mouvements circulaires, dans le sens des aiguilles d’une montre sur son ventre, de l’extérieur vers l’intérieur, autour de son nombril.

Cela va activer son transit et le soulager.

Le portage:

En ventre à ventre, la chaleur et le contact aide à apaiser bébé

L’ostéopathie

Une consultation chez un ostéopathe peut soulager votre bébé. Il pourra en effet débloquer le bassin et l’intestin afin de favoriser un meilleur placement du tube digestif.

Les remèdes naturels

  • Infusion de fenouil, cumin, camomille ou mélisse: Pour calmer les spasmes et aider à la digestion. La maman allaitante peut en boire car l’infusion passe dans le lait
  • En aromathérapie, les hydrolats de Basilic, Camomille Romaine, Verveine Citronnée ou Coriandre sont indiquées face aux coliques. La posologie est la suivante: 1 cuillère à café à diluer dans un verre d’eau ou biberon
  • Faites lui une cure de probiotiques pour renforcer la flore Intestinale de bébé
  • Pensez à l’homéopathie
  • Le Julep gommeux réduit l’acidité gastrique et améliore la digestion. Il est à faire préparer en pharmacie. Vous pouvez opter aussi pour Calmosine, un sirop à base de plante qui aide également à la digestion.

Pour conclure, je vous conseille d’essayer de maintenir bébé dans un environnement calme et propice à la détente. N’oubliez pas que les bébés sont de véritables éponges et ressentent vos émotions positives ou négatives.


Si cela devient trop éprouvant, que vous éprouvez de la fatigue ou des difficultés, ne restez pas démunis face à cette situation et faites vous aider par un professionnel.

C’est important pour votre bébé ainsi que pour vous et votre santé.

« Je vous souhaite beaucoup de courage et n’oubliez pas que cela est transitoire et que cette situation finira par passer. »

— Affectueusement, Mum au naturel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s