Accouchement·Maternité /Parentalité

Vaincre la dépression post-partum: Solutions naturelles et conseils

Touchant entre 10 à 15% des mères, la dépression post- partum demeure encore méconnue. Souvent incomprise de leur entourage et du corps médical, ses mères ne trouvent pas de solutions pour sortir de ce état. Pourtant des solutions existent. Faisons le point ensemble dans cet article

Le baby blues

La dépression du post-partum ne doit pas être confondue avec le baby blues dont les symptômes apparaissent entre le 3e et le 5e après la naissance et disparaissent vers le 9e ou 10e jour. Souvent dû à la modification des taux d’hormones (chute hormonale importante) suite à l’accouchement, le baby blues est caractérisé par des pleurs, de l’anxiété et de l’irritabilité.

Le baby blues est souvent associés à des sentiments d’incompétence, d’incapacité à faire face à son nouveau rôle de mère et d’inquiétude.

La dépression post-partum: Késako?

Lorsque le baby blues perdure au delà des 4 à 8 semaines après l’accouchement, on parle alors de dépression post-partum. Le souci principal de la dépression post-partum est qu’elle peut perdurer aussi longtemps qu’elle n’est pas prise en charge.

Cette pathologie se reconnait par les symptômes suivants:

  • Peur de ne pas être à la hauteur, d’être une mauvaise mère
  • Perte d’intérêt, de plaisir dans ce qu’on aimait auparavant
  • Sentiment d’être écrasée par les nouvelles responsabilités
  • Épuisement permanent
  • Troubles du sommeil ou insomnie
  • Perte d’appétit
  • des céphalées ou des douleurs abdominales
  • Culpabilité
  • Tristesse, envie de pleurer
  • Sentiment de solitude

Il est impératif que la maman se fasse prendre en charge rapidement par un professionnel de santé. En effet, cette pathologie peut créer une distance entre bébé et maman et rendre plus difficile le lien affectif entre les deux. Le couple peut également être fragilisé et dans certains cas ne pas y survivre.

Le premier pas est d’en parler à son entourage, si la maman n’ose pas, dans ce cas elle peut s’adresser à sa sage-femme ou à son médecin traitant qui l’orientera vers des professionnels tels que les psychologues ou les psychiatres.

Il existe également des associations telle que l’association maman blues qui permettent de libérer la parole et de mettre des mots sur ce que la maman ressent. Ou encore l’associaton super mamans france, un réseau de soutien composé de mamans qui interviennent même à domicile pour apporter une aide aux mères et à leur bébé. Un soutien de taille dans dans la dépression post partum.

« Le conseil que je donnerais à ces mamans est de ne surtout pas s’isoler et de ne pas avoir honte de parler de ses souffrances.

Nous ne sommes pas toutes égales face aux sentiments ressenties lors de la naissance d’un enfant. Il se peut que les sentiments d’amour et de joie ne soient pas au rendez-vous et n’oubliez pas que le lien qui unit une maman à son enfant se construit petit à petit »

Mum au naturel

Des remèdes naturels

Dans la nature, il existe des remèdes qui peuvent vous aider à surmonter la dépression notamment en aromathérapie et en phytothérapie.

Ce sont des alternatives naturelles mais n’oubliez pas que le suivi médical reste indispensable.

En aromathérapie, les huiles essentielles les plus efficaces sont sans conteste l’huile essentielle de Marjolaine à Coquille, le Petit Grain Bigarade, la Verveine Exotique et la Camomille Romaine.

Elles vont notamment vous aider à lutter contre les insomnies, les déprimes et les angoisses.

Vous pouvez réaliser la synergie suivante**:

Huile essentielle de marjolaine à coquilles 24 gouttes
Huile essentielle de Petit Grain Bigarade, 24 gouttes
Huile essentielle de litsée citronnée24 gouttes
Huile essentielle de Camomille Romaine. 24 gouttes
Huile d’amande douce

Dans un flacon de 30 ml, versez 24 gouttes de chaque huile essentielle et complétez par de l’huile végétale d’amande douce

Appliquez 3 gouttes de ce mélange 1 à 2 fois par jour en les répartissant sur le plexus solaire et la face interne des poignets.

**Cette synergie est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes

Côté plante médicinale


La mélisse vous aidera à combattre les insomnies, l’anxiété, la dépression et les crampes d’estomac

Posologie: Verser 1 à 3 cuillères à café rases de feuilles sèches,dans une tasse d’eau chaude. Boire 2 à 3 tasses par jour.

Essayez également les techniques de relaxation telle que la respiration profonde ou la sophrologie. Prenez soin de vous, c’est primordial de s’accorder du temps pour soi dans ces moments là.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s